L'artisanat n'a pas de sexe

L'un des problèmes liés à l'artisanat est la discrimination fondée sur le sexe. Il est difficile d'imaginer des femmes fondant du fer ou des hommes en train de tisser. À partir du moment où nous pensons qu'il est étrange pour une femme d'être forgeronne, nous perpétuons ces stéréotypes. Il est donc temps de tous les faire tomber.

 

De plus, lorsque nous pensons à «l'artisanat», nous nous référons principalement à la production artistique des hommes. De chez Hannun, nous voulons apporter notre grain de sable à la dissociation du concept d'artisanat associé au genre masculin. 

 

C'est pourquoi nous souhaitons aujourd'hui vous parler de Véronique, une artisane spécialisée dans le recyclage du bois qui fabrique des meubles aussi incroyables que notre Table Sigre. Ou de Ikram, qui réalise des pièces artistiques pleines de symbolisme, comme le macramé Dosu. Sandra et son équipe sont responsables de la fabrication à la main de la plupart de nos chaises et tabourets, comme la Chaise Lindita.

 

Nous ne pouvons pas non plus oublier Jessica, qui dirige l'un des ateliers phares de Hannun, situé à Sabadell, d'où proviennent certains de nos produits les plus emblématiques, tels que l'Étagère Hexagon. Marianne, pour sa part, est chargée d'élaborer les compositions florales de nos bouquets de fleurs séchées, comme le Cosmina.

 

Toutes font partie de l'artisanat de Hannun et chacune d'elle représente la force du changement, car bien que la société soit en train de changer, il reste encore un long chemin à parcourir.


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication